Photo site web Clémentine Bourgoin 12-2017 retailléeClémentine Bourgoin commence par apprendre le violoncelle, puis étudie le chant au Conservatoire de Grenoble (C.R.R) dans la classe de Cécile Fournier. Elle obtient son Diplôme d’Etudes Musicales, ainsi qu’une Licence de musicologie et part compléter sa formation à Paris.

Elle suit le cours de théâtre lyrique de Joëlle Vautier, et décroche une 1ere médaille mention Très Bien à l’unanimité avec félicitations du jury.

Elle étudie aussi la Mélodie et le Lied dans la classe de Françoise Tillard, ainsi qu’à l’Académie Poulenc avec François Leroux et Jeff Cohen.

Elle chante The Fairy Queen de Purcell mis en scène par Laurent Pelly, un projet du CDN (Centre Dramatique National) en partenariat avec le Conservatoire de Grenoble et Les Musiciens du Louvre. Elle est ensuite engagée par l’Atelier des Musiciens du Louvre pour le rôle de la Folie dans Platée de Rameau.

A Grenoble, elle est Marie dans Les Mousquetaires au couvent de Varney, puis Papagenna dans La Flûte Enchantée de Mozart avec La Fabrique Opéra.

A Paris, elle chante Eurydice dans Orphée de Gluck, Oreste dans La Belle Hélène d’Offenbach, Laurette dans Le Docteur Miracle de Bizet.

Elle participe au tournage de « Noces », un long-métrage de Philippe Béziat sur Les Noces de Stavinski avec les Solistes de Lyon-Bernard Tétu.

Après avoir joué Aglaé dans Le Petit Faust de Hervé, avec Les Frivolités Parisiennes, et Cendrillon dans Cendrillon de Pauline Viardot, elle rejoint la Compagnie Les Brigands pour Les Chevaliers de la table ronde de Hervé, mis en scène par Pierre-André Weitz. Ce spectacle l’amène à chanter à l’Opéra de Bordeaux, Nantes-Angers, Rennes, Limoges et Venise.

Elle joue Et tâchons d’épuiser la mort dans un baiser, un spectacle du Festival d’Aix-en-Provence sur Debussy, mis en scène par Marc Lainé.

Elle écrit et joue Filles d’acier, un cabaret de mélodies et chansons de l’entre-deux guerres, et KosmAnarchie, un spectacle sur les chansons de Prévert et Kosma, co-écrit avec Françoise Tillard et Renaud Boutin, et présenté au Festival d’Avignon Off 2017

Cette saison est sous le signe du « compositeur toqué » Hervé, avec Mam’zelle Nitouche à l’Opéra de Toulon et de Nantes, puis le retour des Chevaliers de la table ronde au théâtre de Caen, mais aussi sous celui des années folles, avec un spectacle autour de Guitry et un récital Dada.

Clémentine Bourgoin