LaurentArcaro

Après des études de chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Laurent Arcaro intègre la classe de Lied d’Ulrich Eisenlohr ainsi que la classe de chant de Rudolf Piernay à la Musikhochschule de Mannheim.Puis, il entre en cycle supérieur au Conservatoire de Toulouse et obtient un premier prix de chant à l’unanimité et participe aux Masterclasses de Gabriel Bacquier et de Thomas Hampson.Il reçoit le Prix Edward James Marshall au concours de chant de St-Chamond puis son celui du Meilleur Espoir au concours de Clermont-Ferrand.La même année, il est finaliste au concours de Mélodie Française de Toulouse.

Il fait partie alors du Studio-Oper Mannheim où il chante et travaille les rôles de Sid (Albert Herring), Ben (The Telephone), Dr Falke (Die Fledermaus), Dandini, Guglielmo, Papageno, Graf Eberbach (Der Wildschütz), Harlekin et Malatesta.

Dès lors, il chante à Toulouse sous la direction de Michel Plasson, de J.-Y.Ossonce à Tours, Roland Boer, au Staatsoper Stuttgart, Staatsoper Frankfurt am Main, et deux saisons au Staatsoper Berlin Unter den Linden avec le rôle du Kapitain Stone dans Die Blume von Hawaï de Paul Abraham mise en scène par Andrea Schwalbach.

Papageno, Gardefeu, Figaro dans les Nozze di Figaro, Thierry, Javelinot et le 2°commissaire dans le Dialogues des Carmélites, The Brave Soldat Schweik de Kurka, (7 rôles différents), Schaunard sous la direction de Dominique Trottein et Joël Suhubiette, ainsi que le Barbier à Dijon, Besançon et au Maroc.

Il est invité à plusieurs reprises au Festival d’Auvers-sur-Oise pour des récitals Mozart autour de la trilogie Da Ponte ainsi que dans l’Annonciation, une création mondiale de Pascal Zavaro.

Et on le retrouve aussi au Annecy Classic Festival (concert retransmis sur Medici TV) pour un récital d’opéra.

Il a chanté à Metz le rôle d’ Alidoro dans la Cenerentola sous la direction de José-Miguel Pérez-Sierra, dans une mise en scène de Louis Désiré.

Parmi ses projets, citons des concerts d’airs de Haendel au festival Musiques des Chapelles, Silvio dans Pagliacci, le requiem de Brahms, le Festival les Dracénuits, et André dans Les Saltimbanques à Marseille.

Ainsi q’une « carte blanche » au festival de Villebois Lavalette en Juillet prochain dans un concert de musique Napolitaine accompagné par Dominique Trottein et un autre autour des airs d’opéra de Donizetti et Bellini.

En août prochain, on le retrouvera pour un concert autour de Verdi, Donizetti, Bellini et Puccini au festival de Pontlevoy.

 

Le site de Laurent Arcaro

Laurent Arcaro