Leo FERNIQUE - Photo recadrée optimiséeContre-ténor

Formé au violon puis au piano, Léo Fernique intègre le Département Supérieur pour jeunes chanteurs du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris où il acquiert une solide technique vocale ainsi qu’une grande exigence musicale.

En tant que membre du Jeune Chœur de Paris, il travaille sous les directions de grands chefs tels que Laurence Equilbey, Geoffroy Jourdain, Ivan Fischer ou Philippe Herreweghe.

Il obtient en 2015 les Prix de Perfectionnement en Chant Lyrique et Direction de Chœur.

Il intègre la même année la classe de chant d’Isabelle Germain et Fabrice Boulanger au CNSMD (Conservatoire National Supérieur Musique et Danse) de Lyon ainsi que l’ensemble vocal Spirito dirigé par Nicole Corti.

On a pu l’entendre récemment en soliste dans « Le Messie » de Haendel, le « Magnificat » de Vivaldi, ou le « Magnificat » de Carl Philipp Emmanuel Bach.

Son répertoire de prédilection compte aussi des mélodies de Debussy, Fauré et Ravel, des lieder de Strauss, Brahms et Schubert ainsi que des pages plus rares de Berio, Xenakis et Aubert.

Il réalise en 2017 à Lyon ses premières prises de rôle en Oberon dans « A Midsummer Night’s Dream » de B. Britten et Oreste dans « La Belle Hélène » de J. Offenbach.

Il remporte en août de la même année le Prix Spécial du Jury au Concours International de Chant Lyrique de Marmande.

Léo Fernique sur Linkedin

Leo Fernique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *