martinsurotAprès avoir étudié au Conservatoire d’Annecy, sa ville natale, Martin reçoit l’enseignement de Nadine Wright, et de Jean-François Heisser chez qui il est reçu à l’unanimité à l’âge de 17 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y obtient les prix de piano, musique de chambre (classe de Claire Désert) et accompagnement vocal (avec Anne Grappotte, Anne le Bozec et Jeff Cohen), tous trois récompensés par la mention très bien, et se perfectionne auprès de Jacques Rouvier.

Il complète sa formation en suivant les master classes de Roger Muraro, Jean-Claude Pennetier, Hartmut Höll et Martin Isepp, et approfondit le répertoire de Lied et Mélodie avec Ruben Lifschitz à l’Abbaye de Royaumont.

L’Académie Internationale Maurice Ravel lui décerne un prix à deux reprises, et l’invite à se produire au Musée Bonnat de Bayonne, et au festival des Ravéliades. Lauréat des concours internationaux Piano Campus, Maryse Cheilan Ville d’Hyères et Citta di Ostra, il est remarqué pour son « jeu fin, délicat et coloré » (Le Monde de la Musique).

On a pu l’entendre dans des oeuvres de Chopin aux côtés de Jean-Marc Luisada et Macha Méril lors de leur spectacle « Feu sacré ». Il a été amené à jouer en récital et en musique de chambre dans des festivals tels que Saint-Riquier, Aix-en-Provence, le festival des Abbayes, ainsi que sur les scènes prestigieuses de la Cité de la Musique, l’Opéra Comique à Paris, ou bien l’Opéra de Lille. Il a donné récemment une série de concerts en Italie, en Espagne, en Haïti, au Sri Lanka et s’est produit en Lettonie à l’initiative des Ambassades de France et d’Allemagne à Riga.

Martin est l’invité d’émissions radiophoniques et télévisées, notamment pour la NHK japonaise ; on a pu l’écouter dans « la Cour des grands » et « l’Atelier des chanteurs » sur France Musique. Il est accompagnateur au CNSM.

 

Le site de Martin Surot

Martin Surot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *