mariacallasSurnommée « la Bible de l’opéra » par Leonard Bernstein, « la Callas » — telle qu’elle est couramment appelée — a bouleversé l’art lyrique du XXe siècle en valorisant l’approche du jeu d’acteur, jusqu’alors relégué au second plan. Entourée des meilleurs artistes de son époque (Boris Christoff, Mario del Monaco, Giuseppe Di Stefano, Tito Gobbi, Giulietta Simionato, etc.) et s’étant produite sur les principales scènes d’opéra du monde (Paris, New York, Londres, Milan, Venise, Rome, Buenos Aires, Mexico, etc.), Callas demeure encore au XXIe siècle l’une des cantatrices les plus célèbres, à la fois par le timbre très particulier de sa voix, son registre étendu de près de trois octaves, sa grande virtuosité alliée à un phrasé à nul autre pareil et son talent de tragédienne, lui permettant d’incarner littéralement les personnages qu’elle interprétait (Norma, Tosca, Violetta, Lucia, Médée).

Suscitant les passions — ce qui lui valut d’être autant adulée que décriée — Maria Callas reste, tant par la réussite exceptionnelle de sa vie professionnelle que par sa vie privée mouvementée, l’icône même de la « diva ».

Site de « nom du chanteur »

Maria Callas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *