emilie_7195

Diplômée de la Guildhall School of Music and Drama de Londres, Emilie Husson est également violoncelliste et pianiste de formation.

Elle se forme auprès d’Yves Sotin, Laura Sarti, Anna Maria Panzarella, Emma Kirkby, Mark Padmore, ou encore Natalie Dessay.

Elle suit également les conseils de Lada Valesova, Norbert Meyn, Emmanuele Moris et Robin Bowman.

Elle se perfectionne ensuite en musique baroque auprès de Michel Laplénie, Emmanuel Mandrin et Michel Verschaeve avec qui elle découvre la gestique baroque.

Emilie Husson fait ses débuts sur scène dans le rôle de la deuxième dame, dans Dido and Aneas, de Purcell. Elle interprète alors successivement sur scène Sœur Constance dans Dialogues des Carmélites de Poulenc, le Feu et le Rossignol dans L’Enfant et les Sortilèges de Ravel, Mme Herz dans Der Schauspieldirektor de Mozart et Lucy dans The Telephone de Menotti à Angers.

Elle chante La Filia dans Jephté de Carissimi au Théâtre Graslin à Nantes et La Princesse de Grenade dans Les Brigands  d’Offenbach au Grand Théâtre d’Angers.

Elle est Philadell, Cupid et Venus dans le King Arthur de Purcell à la Cité des Congrès de Nantes sous la direction de Paul Colléaux, et Blondchen dans Die Entführung aus dem Serail  de Mozart au Château de Rochambeau sous la direction d’Amaury du Closel.

Elle aborde également l’Opéra français avec les rôles de Olympia dans Les contes d’Hoffmann d’Offenbach, La Folie dans Platée de Rameau et Eurydice dans  Orphée aux Enfers d’Offenbach à Neuilly sur Seine.

En 2017, Emilie Husson est Cunegonde dans Candide de Bernstein à la Maison de la Musique de Nanterre sous la direction de Fabrice Parmentier.

Emilie Husson est invitée en tant que soliste par différents orchestres tels que l’Orchestre des Hôpitaux de Paris dirigé par Olivier Grangean ou encore l’Orchestre national des Pays de la Loire.

En 2017, elle interprète avec eux le soprano solo de Ein Deutches Requiem de Brahms.

Elle chante également sous la direction de Mélanie Levy-Thiebault, Patrick Davin, Matthias Pintscher et Francois-Xavier Roth.

Elle interprète avec orchestre le soprano solo des Carmina Burana de Orff et les Airs de Concerts de Mozart.

Emilie Husson travaille régulièrement en étroite collaboration avec des compositeurs contemporains. Elle créé Ombra del morir d’Olivier Penard à Nantes et les Leçons de ténèbres de Stéphane Orlando à Lyon.

En 2018 elle participe à la création de l’Opéra Seven Stones de Ondrej Adamek pour le Festival d’Aix en Provence.

Cette affection pour la musique contemporaine l’amène également à collaborer avec Solistes XXI, l’Ensemble Intercontemporain et l’Ensemble Accentus.

Diplômée en musique de chambre, Emilie Husson se produit naturellement lors de Récitals avec piano : au Grand Théâtre d’Angers, dans des mélodies Pauline Viardot en compagnie d’Hélène Desmoulins, et à la Chapelle du Val de Grâce à Paris, dans des mélodies de Francis Poulenc avec Matthias Lecomte.

Emilie Husson.book.fr

Emilie Husson sur Opéra Musica

Emilie Husson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *