Née en 1992, Katia Weimann commence le piano à l’âge de 6 ans. L’année suivante, c’est la découverte de Carmen à l’Opéra de Paris qui marque les débuts de sa passion pour l’art lyrique.

Katia intègre à l’unanimité le Pôle Supérieur d’enseignement artistique Paris / Boulogne-Billancourt dans la classe de Marie-Paule Siruguet auprès de qui elle découvre le répertoire de la mélodie française.

Elle obtient une Licence de Musicologie ainsi qu’un DNSPM-Piano (Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien) en 2014.

Lors de classes de maîtres, Katia a pu bénéficier des conseils d’Anne Grappotte, Christian Ivaldi, Betsy Jolas, François-Joël Thiollier, Philippe Biros, Dalton Baldwin, Stéphane Petitjean, Francis Perron ou encore Hervé Billaut.

Convaincue de l’importance de l’érudition chez l’artiste musicien, Katia suit un second cycle supérieur de Musicologie et obtient un Prix d’Esthétique dans la classe de Christian Accaoui, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Elle s’y perfectionne, pour le répertoire pianistique avec Isabelle Dubuis, et pour celui du lied et de la mélodie auprès de Jeff Cohen.

Elle poursuit actuellement ses études avec un Master auprès d’Anne Le Bozec et d’Emmanuel Olivier dans la classe d’Accompagnement Vocal du CNSMDP (Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris).

Lauréate de la Fondation Royaumont, Katia a travaillé sur les opéras de Rossini dans le cadre d’une session de formation à l’abbaye, en octobre 2019, avec les metteurs en scène Patrice Caurier et Moshe Leiser ainsi qu’avec le chef de chant Jean-Paul Pruna.

La découverte des pianos historiques est une révélation et Katia explore depuis quelques mois les sonorités des pianofortes classiques et romantiques auprès de Bart van Oort, professeur au Conservatoire de La Haye.

En juin 2018, avec la « Compagnie Opéra de Bouche à Oreille » elle accompagne une version réduite à neuf chanteurs des Noces de Figaro de Mozart au château de Courson. L’année suivante, avec cette même compagnie, Katia assure la direction musicale d’une version de Carmen adaptée de l’opéra de Georges Bizet et de la nouvelle de Prosper Mérimée.

Katia prend aussi plaisir à explorer des répertoires plus légers et à donner parfois la réplique (dans le ton humoristique !). C’est ainsi qu’elle interprète le rôle de Gwendoline, la secrétaire de casting, dans le spectacle musical OffenbachAdemy, créé en 2014 par la « Compagnie du JAB ».

En décembre 2019 elle créera, avec la « Compagnie Le souffle d’Orphée », le spectacle Thérapies de couple qu’ils joueront jusqu’en janvier à la Comédie Nation. On pourra retrouver cette même compagnie dans Maria Golovin, un opéra de Menotti qu’ils donneront en février 2020 au théâtre du Sel à Sèvres.

Katia est accompagnatrice et chef de chant à la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique où elle s’occupe tout particulièrement des élèves de 3e cycle, cursus post-baccalauréat. On a ainsi pu l’entendre en mai dernier dans le spectacle Les contes du temps qui passe, à la salle Favart.

Katia Weimann sur Opéra Musica

site pro de Katia Weimann

 

 

 

 

 

 

 

 

Katia Weimann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *