En ce qui concerne l’Art lyrique dont l’association promeut la découverte il y a plusieurs niveaux de plaisir et de découverte pour les personnes âgées dépendantes vivant en institution. Et bien entendu de nombreux bénéfices.

Tout d’abord je voudrais parler de la magie des rencontres artistiques entre les résidents de notre institution hospitalière et les concertistes.

Un concert dure à peu près une heure et nous sommes à chaque fois totalement surpris par l’atmosphère apaisée et calme. Aucun des concerts durant ses 3 années n’a subi une quelconque interruption. Pourtant les résidents dont nous avons la charge sont atteints de troubles cognitifs importants et souffrent dans leur grande majorité de douleurs chroniques. Si j’insiste sur ce fait c’est afin de démontrer qu’il est difficile pour une personne de résister en temps normal sans émettre une plainte.  Cela n’a pourtant jamais eu lieu.

C’est d’autant plus surprenant que les seniors vivant au sein de notre centre hospitalier, soit en EHPAD, soit en long séjour n’ont guère eu accès au monde du Bel Canto. Ils sont issus des classes laborieuses, ont vécu des traumatismes sévères (les 2 guerres mondiales) et une vie rude souvent passée à l’usine. Notre département est classé le plus défavorisé de France.

Et malgré tous ces handicaps lors de concerts lyriques ils sont totalement absorbés par la puissance des sons mélodieux distillés par les artistes.

L’ART est universel à toute l’humanité et la Musique lyrique est l’un de ses orfèvres.

Hôpital Casanova à Saint Denis 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *