photo Antonel Boldan 11-2017 optimisée2 et retaillée2

Originaire de Roumanie, Antonel Boldan débute sa vie professionnelle dans l’éducation et la formation avec une maitrise en psychologie de l’Université Babes- Bolyai de Cluj Napoca, puis il décide de se consacrer pleinement à sa passion pour le chant et la scène.

En 2007, c’est avec le rôle de Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart à l’Opéra National de Cluj Napoca, qu’il obtient son prix en chant et art lyrique, et se perfectionne dans l’interprétation du répertoire auprès de Lavinia Chereches, Mariana Nicolesco, Ion Buzea, et Viorica Cortez.

Vainqueur de l’Armel Opera Competition de Budapest 2017, il est finaliste et lauréat de nombreux concours roumains, et demi-finaliste du Concours International de Chant « Francisco Vinas » de Barcelone 2012.

Antonel Boldan fait ses débuts sur scène, en Roumanie, dans la troupe de l’Opéra de Brasov, avec les rôles d’Arlecchino dans I Pagliacci de Leoncavallo, Lord Arturo Bucklaw dans Lucia di Lammermoor de Donizetti, Lord Eduard Zedlau dans l’opérette Wiener Blut de J. Strauss, et Alfredo dans La Traviata de Verdi.

​C’est à partir de 2012 qu’il choisit de poursuivre sa carrière en France et il fait ses débuts à l’Opéra Bastille dans le rôle d’un contadino dans I Pagliacci de Leoncavallo sous la baguette de Daniel Oren, puis dans le rôle d’erse diener, au Palais Garnier dans Capriccio de Strauss dans la direction artistique de Philippe Jordan.

En France, ces dernières saisons, on a pu l’entendre dans Tamino (La Flûte Enchantée) à Lille, à Marseille (production La Fabrique Opéra, Orchestre de la Philharmonie Provence Méditerranée en coproduction avec l’Opéra de Marseille), Nemorino (L’ Elisir d’Amore) à Neuilly sur Seine, Don José (Carmen) à Toulouse avec la Compagnie Roulotte Opéra, puis à Levallois avec l’Orchestre Symphonique Maurice Ravel, et à Lyon avec l’Orchestre Symphonique Lyon Villeurbanne, Roméo (Roméo et Juliette de Gounod) avec la Compagnie Figaro Si, Figaro La, au Festival de Montmorillon, Alfredo (La Traviata) au Théâtre des Variétés de Paris, sous le parrainage du Ministère de la Culture et de la Communication et de la Mairie de Paris, Monsieur Maria (Claudine) à Paris sous le haut patronage de l’Ambassade de Roumanie et de l’Institut Culturel Roumain, (enregistrement avec le label Maguelone Music courant 2017/ 2018).

A l’étranger : en 2015 il chante  Don Ottavio (Don Giovanni) au Théâtre National d’Alger, avec l’Orchestre Symphonique National d’ Algérie, en 2017 il fait ses débuts dans le rôle de Rodolfo (La Bohème) à Jerusalem et Beer Sheva, avec le Sinfonietta Orchestra Beer Sheva (direction Patrick Baton, mise en scène Noemi Schlosser), il chante Tamino (La Flûte Enchantée) au Jersey Opera House, avec l’Orchestre Symphonique de Szeged direction Gyudi Sandor (Production Armel Opera Festival)

Il se produit également en concerts : « Pavarotti – Callas – Hommage aux deux grandes voix du XXe siècle », avec l’orchestre Prométhée, aux côtés de la soprano Cécile Perrin (Festival Labeaume en Musique), ténor solo dans le Requiem de Mozart (avec l’Orchestre Philharmonique de Marseille direction Michel Piquemal) à Sainte Maxime, concert Viva Mozart (avec l’Orchestre de Cannes direction Victorien Vannosten) à Velaux, série de concerts italiens dans la région Bourgogne avec la soprano Clémentine Decouture et le chef d’orchestre OSIEM, Luc Bouhaben.

Parmi ses projets : à l’automne 2017, il retrouvera la scène de l’Opéra Bastille avec le rôle de Parpignol, dans La Bohème (direction Gustavo Dudamel, mise en scène Claus Guth), il reprendra le rôle de Don José (Carmen) au Festival de Musique de  Besançon.

En 2018, dans le cadre de l’Armel International Opera Festival, il créera le rôle de Pera Tocilov dans une création contemporaine à l’opéra de Novi Sad en Serbie mais aussi à Budapest (captation et diffusion TV Arte Concert).

Antonel Boldan sur Opéra Musica

Antonel Boldan