Diplômée du Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse, la soprano Sonia Menen se forme auprès des plus grands : Leontina Vaduva, Rie Hamada, Gabriel Bacquier, Florian Laconi, Andrew Schroeder, Jean-Philippe Lafont, Anne Le Bozec, Jean-Marc Bouget.

Elle poursuit actuellement son apprentissage du chant lyrique auprès de Claudine Ducret.

Elle fait ses premiers pas sur scène en 2007 en interprétant le rôle de la chauve-souris dans « l’Enfant et les sortilèges » de M.Ravel au théâtre de Pibrac (31).

Elle interprète ensuite les rôles d’Adelestan de la Bombardière, Titine et Eugénie, trois personnages extraits des « 4 opéras de poches » de G.Taillefer, dirigé par Stéphane Cardon, l’Amoureuse « Les souvenirs envolés » de O.Desjours, dirigé par Stanislas de Monredon, Zerline dans « Don Giovanni » de W.A.Mozart, dirigé par Miles Clery Fox, et se produit lors de récitals notamment au théâtre du Capitole, à la Halle aux Grains, à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines et à l’espace Croix-Baragnon de Toulouse.

Récemment, elle a fait ses débuts dans le rôle de Papagena dans « La flûte enchantée » W.A.Mozart avec la Fabrique Opéra Val-de-Loire à Orléans en avril 2016 puis dans le rôle de Micaela dans « Carmen » G.Bizet avec l’ensemble La Philarmonie de Toulouse.

Elle a participé au Festival des Nuits d’été en Savoie en tant que Soprano solo dans le « Requiem » de W.A.Mozart, et dans la « 4ème Symphonie » de G.Mahler.

Elle continue la découverte d’œuvres sacrées en chantant la partie de soprano Solo dans la « Messe en Ut Mineur » de W.A.Mozart, accompagnée par l’Orchestre Opus 31 dirigé par Yann Kerninon et la Chorale Franco-Allemande de Toulouse (direction : Jacques Michel) puis la « Messe Brève KV65 » de W.A.Mozart ; le « Magnificat » de J.Rutter (Orchestre des cordes d’Ariège et ensembles vocaux Ariège-Pyrénées et Cant’Orens. Direction : Jacques Michel) ; le « Psaume42 » de F.Mendelssohn accompagnée par l’orchestre et le chœur Oya Kephale dirigé par Laetitia Trouvé.

Plus récemment, elle a interprété le soprano solo dans la « Petite Messe Solennelle » de G.Rossini (ensemble Tolosa, dirigé par Jacques Michel) ainsi que dans le « Deutsches Requiem » de J.Brahms (Toulouse –juillet et octobre 2016)

En mars-avril 2011, elle s’est attaquée au répertoire d’opérette en interprétant le rôle d’Eurydice de « Orphée aux enfers » de J.Offenbach au théâtre Casino Barrière de Toulouse et à l’auditorium St-Pierre des Cuisines (direction : Jean-Guy Olive). Puis, elle a poursuivi avec les rôles de Catherine dans « Pomme d’Api »et Fiorella dans « Les brigands » (Maison de la musique de Nanterre. Direction : Fabrice Parmentier).

En juin 2016, elle obtient le 2ème prix Femme au Concours International « Opéra en Arles ».

Elle est également lauréate du Prix Jeune Espoir au concours de chant de l’UPMCF (Union Professionnelle des Maîtres du Chant Français) en 2012, puis du 2ème prix opérette au Concours International de Chant de Marmandes (France) en 2013.

Prochainement, elle interprétera le soprano solo dans le « Stabat Mater » de G.Rossini (Toulouse – ensemble Rive Gauche)

Sonia Menen sur Opéra Musica

Sonia Menen sur Linkedin

Sonia Menen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *