Saluée par la critique pour sa Rozen dans Le roi d’Ys à l’Opéra de Saint Etienne, Aurélie Ligerot se distingue par « Un phrasé souple, un timbre lumineux, des aigus limpides, un sens dramatique et une gestuelle parfaits » (Concertclassic.com, Mars 2016).

Elle se produit dans de grandes maisons françaises comme le Théâtre du Capitole de Toulouse, l’Opéra National de Bordeaux, l’Opéra d’Avignon, de Marseille ou de Toulon où elle chante la dame d’honneur dans Macbeth et la grande prêtresse dans Aïda de Verdi, Anna Kennedy dans Maria Stuarda de Donizetti, Andreloun dans Mireille de Gounod, Bianca dans La Rondine Jano dans Jenufa de Janaček.

Parallèlement à ses études au Conservatoire de Bordeaux, la compagnie lyrique Opéra Bastide lui offre ses premiers grands rôles, dont Pamina dans Die Zauberflöte, Fiordiligi dans Così fan tutte de Mozart, Micaëla dans Carmen.

À l’étranger, elle chante L’elisir d’amore de Donizetti au Sarzana Opera Festival (Italie) et Violetta dans La Traviata de Verdi au Hamburger Kammeroper (Allemagne), et Leïla dans Les pêcheurs de perles de Bizet à l’Opera Romana Craiova (Roumanie).

Cette saison, elle se produit dans le Requiem de Pascal Descamps à la cathédrale de Saint-Étienne aussi dans Passione Verdi ! Récital en direct de l’Auditorium de Bordeaux avec Lionel Lhote et le pianiste Jean-Baptiste Fonlupt.

En mai 2021, elle chantera à nouveau Micaëla dans Carmen au Festival de l’Eure Poétique et musicale sous la direction de Romain Dumas. Son répertoire de musique sacrée comprend entre autres les cantates 140 et 150 de Bach, la Missa votiva de Zelenka, la Symphonie 2 « Lobgesang » de Mendelssohn, la Petite Messe Solennelle de Rossini et le Gloria de Poulenc.

Elle est régulièrement invitée à chanter la partie solo du Carmina Burana de C. Orff.  Elle se produit régulièrement en récital avec des programmes thématiques comme La Nuit Romantique ou autour de l’œuvre d’écrivains comme Théophile Gautier, muse des compositeurs ou On ne badine pas avec la mélodie. (Alfred de Musset)

site pro d’Aurélie Ligerot

Aurélie Ligerot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *